Qui a tué mon père

Edouard Louis / Stanislas Nordey

12.11.2019 20h00

13.11.2019 20h00

Un homme se rend dans l’appartement de son père et découvre, sur une chaise, un corps abîmé, celui d’une certaine classe ouvrière d’une région défavorisée de la France d’aujourd’hui. Il prend la parole et se remémore des épisodes de son enfance dans la tentative d’expliquer comment le corps de son père en est arrivé, encore jeune, à un tel délabrement.

 

Après avoir marqué nombre de ses lecteurs avec ses deux premiers romans aux allures biographiques En finir avec Eddy Bellegueule en 2014 et Histoire de la violence en 2016, Edouard Louis répond à l’invitation du metteur en scène et interprète Stanislas Nordey et crée une œuvre pour le théâtre, où, dans une volte-face littéraire, le politique rejoint l’intime et raconte le corps des hommes.

 

Pour Edouard Louis, l’enjeu est capital: Si, pour les dominants, le plus souvent, la politique est une question esthétique, pour lui, c’est une question de vie ou de mort. Il se met à étudier les gens qu’on appelle

«les classes populaires» et dont les femmes et hommes politiques ne cessent de parler comme étant des «fainéants» ou des «exclus».

 

Avec ce texte, Édouard Louis s’engage dans ce qu’il nomme une «littérature de la confrontation». Quand Edouard Louis évoque son père, il est doublement question de violence: J’ai parlé de la violence qu’il exerçait, je veux redire aujourd’hui avec force celle qu’il a subie, celle qui traverse les gens avec une telle puissance qu’elle se prolonge en eux.

 

Stanislas Nordey met en scène et interprète la parole et le regard d'un fils sur son père. Avec une force sensible, Nordey raconte les insultes, les silences, les douleurs d’une relation inéluctable. Comédien et metteur en scène éminent, Nordey est depuis 2014 directeur du Théâtre National de Strasbourg. Au TNL il présente sa mise en scène de la création mondiale qu’il a réalisée à Paris en mai 2019.

Texte Edouard Louis

Mise en scène et interprétation Stanislas Nordey

 

Collaboration artistique Claire Ingrid Cottanceau

Lumière Stéphanie Daniel

Scénographie Emmanuel Clolus

Composition musicale Olivier Mellano

Création sonore Grégoire Leymarie

Clarinettes Jon Handelsman

Sculptures Anne Leray et Marie-Cécile Kolly

Production Théâtre National de Strasbourg

Coproduction La Colline - théâtre national

Ce qu'on dit la presse

Une performance scénique dans laquelle le comédien excelle. (...) Un formidable témoignage d'amour d'un fils à son père, dans une famille qui a toujours eu du mal à dire "je t'aime". (...) On n'a jamais entendu le comédien comme cela, il est magnifique.

 

—  Stéphane Capron, sceneweb.fr

CONTACT US

OFFICE OPENING HOURS

Monday - Friday: 9am - 5pm

194, route de Longwy

L-1940 Luxembourg

Luxembourg

E-mail: info@tnl.lu

  • Grey Twitter Icon
  • Grey Facebook Icon

© 2019 by Théâtre National du Luxembourg