• Details
  • Calendrier
  • LE VIOLONCELLE DE GUERRE

       Musik, Musique, Theater, Théâtre

    Auteur :

    Emmanuelle Bertrand

    Avec :

    Emmanuelle Bertrand, violoncelle, François Marthouret, comédien

    Une production :

    Avec le soutien de l’Association Française du Violoncelle et de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives. Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu est labellisé Centenaire 14-18, et Alsace 14-18.

    Une coproduction :

    Organisation: Institut français du Luxembourg, Association Victor Hugo, Le Mouvement Européen Luxembourg, Théâtre National du Luxembourg Avec le soutien de: Société des Officiers Français au Luxembourg, IHEDN, Le printemps des Poètes Luxembourg Sous le patronage de M. l’Ambassadeur de France au Luxembourg

  • Tickets Lundi
    12 novembre 2018
    20:00
Layout 1
300

LE VIOLONCELLE DE GUERRE

Maurice Maréchal et le Poilu

Concert-lecture d’après les 9 carnets de guerre de Maurice Maréchal

Musiques de Bach, Britten, Henze, Amoyel, Durosoir, Debussy e.a.

 

L’horreur de la guerre cache parfois de belles histoires. Comme celle du violoncelliste Maurice Maréchal. Grand musicien engagé sur le front, il a continué à jouer grâce à un instrument de fortune fabriqué par ses camarades de tranchées. Baptisé « Le Poilu », l’instrument a repris vie grâce à la violoncelliste Emmanuelle Bertrand qui a créé un concert-lecture autour de cette belle histoire.

 

Le nom de Maurice Maréchal n’est pas forcément connu du grand public et pourtant, ce Dijonnais fut l’un des plus grands violoncellistes du XXe siècle, à la carrière internationale. Pas étonnant donc qu’Emmanuelle Bertrand le désigne comme son « grand-père de violoncelle » tant sa musique a bercé la musicienne depuis son enfance. Celle qui fut (entre autre) lauréate du concours Rostropovitch en 1994 a commencé à s’intéresser de près à l’histoire du « Poilu » en 2007.

 

A l’origine, l’instrument a été taillé dans des caisses de munitions allemandes. Reproduit à l’identique par le luthier Jean-Louis Prochasson, le son miraculeux de cet instrument surgit du passé pour nous faire partager son histoire et celle de son jeune soldat qui deviendra l’un des plus grands violoncellistes de tous les temps.

 

De son propre aveu, Emmanuelle Bertrand n’est pas de ces bêtes à concours qui se grisent de la course aux prix internationaux. Et pourtant elle en a reçu … C’est finalement une Victoire de la Musique qui la révèle au grand public en 2002, et depuis chacun de ses enregistrements est salué comme un événement par la presse nationale et internationale qui lui décerne les plus grandes distinctions, du Diapason d’Or de l’année au Preis der deutschen Schallplattenkritik.

 

Aux côtés d’Emmanuelle Bertrand, le comédien François Marthouret donne voix à l’histoire insolite de ce Violoncelle de guerre. Acteur prolifique, habitué des plus grandes scènes françaises, à la filmographie impressionnante, aussi bien sur grand que sur petit écran, Marthouret est encore réalisateur de cinéma. Il a tourné son premier long-métrage en 2015.

 

Le violoncelle français a sa muse, elle s’appelle Emmanuelle Bertrand. Diapason

 

Ecrit par: Emmanuelle Bertrand

Avec: Emmanuelle Bertrand, violoncelle, François Marthouret, comédien

 

Avec le soutien de l’Association Française du Violoncelle et de la Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives. Le violoncelle de guerre, Maurice Maréchal et le Poilu est labellisé Centenaire 14-18, et Alsace 14-18.

Organisation: Institut français du Luxembourg, Association Victor Hugo, Le Mouvement Européen Luxembourg, Théâtre National du Luxembourg

Avec le soutien de: Société des Officiers Français au Luxembourg, IHEDN, Le printemps des Poètes Luxembourg

Sous le patronage de M. l’Ambassadeur de France au Luxembourg